pour ADL

Soyons silencieux
Soyons silencieux
Car là tonnent trop
D’étourdissements
Insensés, dérivés

Gardons à part
La flamme vive
Pour qu’elle s’élève
Au-delà de la rive

Sans retomber
Dans l’eau saumâtre
Des platitudes
Gardons l’audace
De l’altitude

Les mots transis
Des autres, que tu dis,
Que tu vénères
Quand tu t’énerves

J’assiste muette
A l’incendie
Tu ne me dis rien
A moi

Tu crains
Ce qui est vain
Tu feins
De connaître la fin

Soyons silencieux
Pour que ton âme gronde
Soyons silencieux
Dans le brasier qu’inonde

Ton regard persistant
Inéluctable présent
Porteur des mots
Reçus par mon cœur

Crépitent mots
Que j’aime voir
Sur les détours
De ton regard
Flambent aveux
Inouïs
Déraisonnables

Brûlants d’envie.

janvier 2019

Commentaires

Publier un commentaire

Posts les plus consultés de ce blog