Accéder au contenu principal

Articles

Affichage des articles du février, 2019
Si le silence en dit si long
que la main n'en vaut plus la peine
les signes seulement savaient taire
à l'endroit toutes les heures
perdues - lasse alors ces palabres
m'encombrent

Des illusions ombres perdues dissolues
les travers et les enjambées
qu'il faut escamoter
pour éviter que le ridicule ne nous tue.
Le moineau qui volète
a plus d'assurance.

Pour perdurer du vide
qu'on entasse partout
partout les béances
les paroles gonflées
qui craquent tout à coup
j'observe les big bangs

Retourner aux plis rassurants
les creux que j'aime
caresser profonds le front
et quelques lignes dans la main
des rails que j'emprunte seule
en vain.




Avant il suffisait d'un revers de la main.
Je crois que l'âge n'assagit rien mais amplifie les moindres échos perçus au tréfonds.
On balayait devant sa porte et place nette était faite pour qui suivrait sur le palier. Entretemps, la poussière avait à peine le temps de se déposer. Un passage succédait à l'autre mais rien n'entravait la bonne marche de l'espoir qu'un jour, les mêmes traces se superposent, encore et encore, au même endroit entêtées fidèles et fières. Pour former une écorce solide et rassérénante. Je voulais humer cette écorce de toutes mes forces alors qu'il n'y avait pas moyen de faire prendre racine aux poudres disséminées ici et là.

Aujourd'hui les moindres interstices sont comblés par des éclairs insensés. Rien n'est fait pour les provoquer mais toute la place leur est donnée s'ils le souhaitent. Nous avons trop voulu les parfaites palissades impénétrables. Mais l'écorce elle-même recèle plus d'antres secrètes …
Al l'alba l'intravedo
Chiara e solare : la verità - davanti a me.
E tu né io non puoi ignorarlo.
L'invito al mio tavolo.
Mi fa bere :vuole essere sentita.
Le sue parole sono quelli che ho già scritto 
Allora so che non avevo sognato
poiché la verità l'ha detta della sua propria bocca -
questa verità che risuona da così tanto tempo;
se l'ignori ritorna dipingere i tuoi sogni
tra te e me, da qualche parte
questa mezza verità aspetta le idee chiare.
Sa che può farmi cedere.
Vai a restare sul lato
col silenzio per rassicurarti - ti piace così.
Non ho più paura. Mi sento forte
ma il tempo è passato.Che cosa andiamo a fare della verità?


Dans l’écorce poser ma main Essayer d’entrer dans les entrelacs J’ai confondu la peau et l’écho Mêmes lignes mais directions parallèles Impossible de rejoindre un unique réel
Alors j’extrais quelques fragments Qui représentent mes dignités Quelques segments de liège blanc Qui scellent de manière inachevée
Ce qui meut mon âme Mais échoue à toucher Les autres qui se pâment Pour d’autres vérités Que la mienne Et seule Enfin J’écris.





Un geste Un son peut-être Quelques lignes grattées Quand je m’ennuyais, assoiffée D’un peu de matière en fusion Pour réunir tout ce qui fait impression Qui contamine et se répand tranquillement